Please enable Javascript to use this site - navigation and many functionalities won't work without Javascript! / Bitte stellen Sie Javascript ein um die Seite zu benützen - ohne Javascript werden die Navigation und viele Funktionalitäten nicht funktionieren! / Merci d'activer Javascript - le site et sa navigation ne fonctionneront pas sans Javascript!

International|D117|Fifty-One
Metro
Utilisateur
Mot de passe
Mot de passe oublié?

Fifty-One International

D117

Qui sommes-nous?

Fifty-One International doit son origine au désir de certains membres de l' “Association of Round Tables Belgium” , atteints par la limite d'âge, de maintenir les amitiés précieuses et l'idéal commun que leur procurait la vie d'un service-club.
C'est ainsi qu'il fut décidé de créer un mouvement nouveau, totalement autonome, qui trouverait sa place parmi les autres service-clubs traditionnels. Son organisation s'est largement inspirée des règles qui régissent les Rotary International, Lyon International, et table ronde rendant ainsi hommage à la valeur de leurs réalisations.

Pour garder au mouvement son dynamisme, une formule fut adoptée qui lui a donné son nom :
  • la moyenne d'âge des membres d'un club ne devrait dépasser 51 ans
  • le nombre de membres par club est limité à 51.
L'enthousiasme du comité fondateur fit merveille et le Fifty-One est né à Waterloo (Belgique), le 21 octobre 1966. Depuis lors, le Fifty-One s'est remarquablement développé et il s'est largement internationalisé.

Sa Majesté le roi Albert II est Gouverneur Honoraire des deux districts belges du Fifty-One International. Ces deux districts sont en effet à l'origine du mouvement.

Notre mouvement est d'abord une philosophie de la vie, c'est-à-dire une façon d'envisager l'existence, non pas comme une donnée sclérosée, figée à jamais, mais comme un projet, en devenir constant, dans une perpétuelle dynamique vers un objectif clairement défini.

Le monde dans lequel nous vivons est un monde agité. Nous entrons dans un temps de revendications permanentes, qui à défaut de bonnes négociations, déboucheront sur des conflits bruts.

Dans l'esprit de notre mouvement, nous voulons prôner un monde de liberté, d'amitié et de tolérance, une société où l'attention aux autres est la seule barrière de notre indépendance.

Mieux se comprendre pour mieux s’entendre.